DataBlitz, Séminaire PACA et Arrivée à Marseille

Premier jour de stage,
… ailleurs qu’au stage !

<

Mais sur le terrain, à observer les Infolabs. Charles m’explique ces nouveaux lieux, qui ont pour but de rendre accessible les enjeux des données numériques, par leur production, leur visualisation, leur compréhension. Je m’informe brièvement sur la définition d’un Infolab, je survole la charte officielle et lis quelques articles. Mais pour aller plus loin, je participe à 2 évènements en amont de ma période de stage.

DataBlitz à Grenoble

Premier saut dans le bain, je plonge dans l’atelier DataBlitz de la Fing, à Grenoble. Cela a lieu dans un des premiers Infolabs de la région, à la Péniche, structure coopérative autogérée, qui propose aussi un service de coworking. Arrivé à la Péniche, je découvre un batîment-pépinière habité par de nombreuses entreprises.
J’ai pu interroger des gens, comprendre le fonctionnement de la structure Coop-Infolab : l’équipe de la coopérative se partage un salaire-unique et la responsabilité des projets. J’ai été attendu par l’équipe de la FING, qui m’embarque dans la préparation de l’évènement.

Le DataBlitz fait parti de la saison 4 de la campagne MesInfos, qui depuis 3 ans, explore les différents modèles de maitrise des données personnelles. Avec les participants venus de tout horizon, nous formons des groupe pour explorer cette étape importance qu’est de définir les types de données qui peuvent intéresser des partenariats avec des entreprises. Je m’immisce dans un groupe, passant du rôle d’observateur du lieu à celui d’acteur. Nous sommes les derniers des groupes à terminer. Après quelques discussions autour d’apéritifs, je dis « à bientôt » à l’équipe de FING avant de partir.


Séminaire aux données,
parmi les cigales

Expédié ensuite à Aix en Provence, je participe au séminaire de médiation au données, où je rencontre pour la première fois mon maître de stage, Charles Nepote. C’est avec Simon Chignard (Etalab) et Armelle Gilliard (Opendata de Bordeaux) qu’on accueille la trentaine d’acteurs du numérique de la région PACA. Cet évènement a pour objectif d’armer les participants de méthodes de sensibilisation et d’action, au service d’une gestion responsable des données. Des documents expliquant ces méthodes « clés-en mains » sont librement partagés et relayés sur le site infolabs.io. L’une de mes missions sera de repenser le format de ces documents pour que le contenu soit davantage ré-appropriable et que sa mise en place soit accompagnée.
Ces 2 jours ont été très courts et le public espèrent en profiter davantage. Justement, des professionnels prennent rendez-vous avec Charles Nepote pour rendre compte de l’application de ces méthodes dans leurs projets.



Arrivé à Marseille,
CMCI, Centre Bourse

Arrivé à Marseille, l’intégration est directe. J’ai une adresse mail @fing.org, qui me permet de me connecter au réseau interne de la FING, où j’y suis aussi chaleureusement accueilli. Au sein du CentreBourse de Marseille, je découvre l’équipe de la FING et son espace de travail.
Je rencontre aussi Jean-Baptiste, stagiaire sur le projet PACALight. J’ai l’occasion de discuter avec tout le monde pendant les quelques temps de pause et de déjeuner. Je perçois petit à petit les conditions de vie professionnelle, rythmées par les « conf-tèl », les appels Skype et les documents numériques partagés.

Précis de mission &
la Famille Fing-Marseille au complet

On a établi ensemble le déroulement de mes missions pendant mon stage :
C’est l’occasion pour moi d’imaginer le rôle du designer au sein d’un infolab. Lorsqu’on rentre dans un Infolab, que pouvons-nous faire ? Quelles sont les premières expériences que je vis ? Charles me partage ses propres idées, que je prends le temps de « digérer ».
D’autres questions apparaissent : Quel dispositif pour conforter la communauté active ?
Sur les 4 missions dégagées, nous en ciblons 2 que nous approfondissons en définissant leurs sous-tâches.

L’équipe arrive enfin au complet : Aurialie Jublin s’occupe de l’aspect logistique et administratif. Elle est aussi active sur certaines missions de la FING. Renaud Francou s’implique beaucoup dans la campagne « PACAlight » avec Jean baptiste, son stagiaire de 4 mois. Enfin, Charles Nepote, dirige la campagne Infolab depuis quelques temps.


Brises Glaces &
Infolab qui roule

Chaque atelier mené par Charles est introduit par des séances « brises-glaces », pour dynamiser les participants. Aujourd’hui, je me concentre sur de brefs formats d’animation mais percutants. Ils cachent un second objectif, celui d’entrer dans le monde des données de manière tangible. C’est un temps qui doit le strict minimum de matériel se réduit aux corps des participants. Marcher, reculer, se tenir la main, en file indienne, voici les moyens pour plonger dans les enjeux des données : Les datas sont présents dans notre quotidien mais sont dissimulés. Comment les révéler ? Puis comment en saisir leurs enjeux, comme leur transparence, leur visualisation, leur fonctionnement ?
C’est pendant un bref échange avec Charles, que j’expose mes idées et stimule les siennes. Je dois désormais les synthétiser et les intégrer au site de l’infolabs.io, qui collecte tous ces ateliers sensibles.

On avons aussi établi un agenda des tâches à réaliser pour les semaines à venir. Après cette semaine d’immersion dans le projet Infolab, je suis prêt à saisir les enjeux de cette aventure.

Les réflexions se poursuivent autour des dispositifs qui serviront à rendre vivant l’expérience de l’infolab.