TypeScape valorise le patrimoine

L’application immerge l’usager à l’époque de l’essor de l’imprimerie lyonnaise tout au long de son parcours urbain.


Une expérience au croisement de 2 époques …

Plus nous progressons dans l’application numérique, plus nous avançons dans le quartier.

Immergé entre Impressions et Architecture

La typographie possède une rigueur plastique aussi particulière que les silhouettes architecturales des bâtiments. Tout deux s’expriment par des pleins et déliés, des vides, des empattements, etc.
Aussi, cette esthétique tente d’équilibrer des codes visuels issus du numérique (comme les transitions, le logo, l’aspect vectoriel) au papier tangible (mise en volume, chaleur, profondeur…).
Hommage à l’héritage culturelle.

Une narration au service de la pratique culturelle

Immergés dans la vie du quartier des imprimeurs, nous explorons des métiers complémentaires, mais aussi leurs habitudes quotidiennes. L’application laisse place à l’expression subjective de l’usager : Elle favorise une découverte curieuse du quartier, ponctuée d’évènements uniques. Aussi, le visiteur opère des choix tout au long du parcours qui singulariseront son expérience du parcours.

« Laisse tes impressions ! »

De retour au musée, l’usager est enfin invité à raconter ce qu’il a vécu. Par réalité augmentée, les retours expériences s’élèvent depuis la cour intérieure, visibles par chacun, depuis n’importe quels étages.

Typescape, un logo révélé

LE volume du papier donne un caractère palpable au logotype et le rend ainsi sensiblement lisble. Son apparition cachée, suggère la révélation du caractère inconnu des ateliers d’impressions.