Pouls de l’infolab prends vie

Petite surprise du Lundi


Ce matin, Charles veint avec un rouleau « mystère » : c’est une datavisualisation de son arbre généalogique sur 6 générations. Nous remontons jusque dans au 18siècles. Couplées à des données géolocalisées, nous pourrions voir les migrations de sa famille ou les liens avec des évènements majeures de l’histoire, comme la Peste ou les guerres mondiales.

Premier essai de l’intégration QRcode

La première promesse d’usage est là : l’intégration du QRCode qui permettront au public d’obtenir plus d’information depuis la fiche papier présenté dans le lieu.
Charles programme la plateforme Infolabs pour que celle-ci puisse éditer les fiches projets et évènements que chaque Infolab va présenter. C’est une solution clé en main, qui aidera les infolabs à adopter le réflexe de présenter leurs activités au public.
Désormais, on peut imprimer en pdf, la page internet de l’évènement et directement l’afficher sur le portant (que je construirai demain)… Voilà un rêve réalisé par les compétences Drupal de Charles !
un pas de plus vers la cocnrétisation de notre dispositif : j’ai benchmarké les diférentes possibilités pour réaliser le portant. On a choisi la version frugale, la plus légère. On a aussi le choix avec une version démontable mais qui coûte plus chère.
Nous avons donc comme livrable la notice d’installation (type IKEA) et des scénraios pour illustrer les usages, le tout en pdf imprimable et consultable en ligne.

Nous avons testé le système d’accrochage. Nous avons été tenté par plusieurs formules : celle-ci nous semble la plus correcte car les tendeurs sont une solutions low-cost, très modulable, et adaptable à toutes les largeurs.

Nous avons aussi droit à commentaire du CRIJ Rhône-Alpes pour mon article (toujours pas parfaitement finalisé) sur la liste des artefacts de l’Infolab !

Les fiches sont en voie d’être terminées

Nous poursuivons les expérimentations de fiches et les tests d’accrochage. je dois me mettre à la place de l’usager, concevoir une hypothèses, l’imprimer, en discuter, puis l’améliorer. ça en fait des versions avant d’arrivée à la version finale … Ce qui est important : Deloin, les fiches doivent paraître bien distinct. Je brouillonne panorama de fiches qui se singularisent par une forme forte. la fiche projet se remarquent par une barre foncée qui occupe le premier quart de la feuille. La fiche évènement est une zone plein centrée qui occupe 1 tiers. La fiche communauté est une feuille A5 dont le portrait est centré dans un cercle.

Mais nous avons en tout cas terminé les fiches projets : voici les étapes du test d’usage.
J’ai réalisé une petites fiches de courses à faire pour Charles : illustré pour qu’il se rendent compte de quoi acheter.


Croquis, Illustrations, Pictogrammes

Pour illustrer le guide d’utilisation, je fais des croquis à la main, qui rompt un peu avec le style graphique vectoriel que j’ai proposé depuis le départ sur d’autres productions. Craignant le doute de Charles sur cet engagement graphique, je tarde à lui demander son avis. Malheur à moi, c’est seulement le soir, avant de partir que je lui montrer. Il me dit qu’il est ravi de ces images, c’est une « patte » qui est chaleureuse et qui rend le projet accessible. Du coup, Demain, je vais faire des kilomètres de feutres !