Odycité – Résidence urbaine à Strasbourg

Sur le quartier urbain des Fronts de Neudorf, Odycité est un projet prospectif autour des nouvelles pratiques numériques. Conjuguant enquête sur le terrain et analyse sociologique, nous avons exploré les usages existants :

Diagnostique numérique • Comportements évolués ?



Statique (bâtiments, arrêts de tram, signalétique…) ou dynamique (trams, voitures vélos, piétons,…), le numérique est un facteur à ne pas négliger entre les usagers.

Les éléments numériques sont des acteurs supplémentaires aux relations sociales classiques. Nombreuses sont les personnes qui éprouvent une certaine gène face à leurs présences interruptrices. Le numérique tient-il sa promesse de réunir les gens ?

Outils Brise-glace • Quels besoins mettre en avant ?

Écoutons les premières paroles et cernons les besoins latents : Il en ressort un besoin de s’approprier l’espace, pour se sentir vivre collectivement.

La baguette magique :


Cette « Baguette magique » donne la possibilité aux usagers de s’exprimer sur ce lieu flexible. Grâce à leur imagination, ils projettent sur ce lieu vierge une installation répondant à leurs besoins et leurs envies.

L’horloge des besoins :


Pour être au plus près des besoins, les usagers définissent leurs expériences du lieu sur cet outil.

Le numérique peut-il s’incarner au service de l’épanouissement humain ?

Le contexte urbain actuel place le citadin sous une posture passive. Certains souffrent d’un manque d’implication pour la cohésion sociale, aussi bien avec les autorités publiques que les citoyens. nous avons pu connaitre la particularité de cet espace urbain : étant un bien commun, celui-ci se doit de s’adapter aux prochaines évolutions économiques, sociales et politiques qui régiront les flux des usagers.

Nous avons défini 2 pistes de projet :

Réenchanter le quotidien :

slides des hypothèses


Occupé par des intérêts fonctionnels, dans un flux constant, le citadin s’habitue à un quotidien de plus en plus morne. Cet axe explore l’idée d’un dispositif pour rendre accessible un échange « poétique », « sensible », entre les corps, les comportements, en se jouant des rituels numériques de chacun. On souhaite proposer une expérience ou l’autre n’est plus étranger mais un compagnon.

Forum hors les murs :


L’outil numérique, principalement utilisé pour des besoins individualistes, gagne à être au service de la cohésion sociale et culturelle.
Ainsi, notre hypothèse invite à l’entraide, le débat et même l’action par les citoyens pour les citoyens. Nous souhaitons privilégier une gouvernance du territoire par ses habitants, conduite par des associations.

Présentation globale du projet


Lors de la présentation du développement du projet, nous avons pu voir les travaux des autres groupes, échanger sur leurs expériences du terrain et découvrir l’aboutissement de leurs efforts. Quelques acteurs extérieurs se sont intéressés à notre projet, nous permettant de connaitre les contraintes réelles face à de tels projets. Nos projet s’arrêtent à l’état de propositions de projets, qui dans le cadre professionnel serviront aux acteurs publics à définir un appel d’offre avec la réalité du territoire.